CLASSES OLYMPIQUES LONDON 2012 ET OLYMPIADES DU 18 JUIN 2012

Les jeux olympiques avec le blog !   

      En route pour Les JO de Londres

Equipe_-_JO_Londres_2012_nadia_1389-1-F1-IMG_2365-4TFUO.JPG

VOYAGE A LONDRES LES 11 ET 12 AOUT 2012

Samedi 11 août :

Je me suis levée à 02 h 30 du matin parce que j'avais rendez-vous à Beauvais à 4 h 00 pour prendre le bus jusqu'au train qui passe dans un tunnel sous la Manche. Même le bus est rentré dans le train !

Nous sommes arrivés à Londres à 11 h 00. Nous sommes allés acheter des souvenirs.

Ensuite, nous avons marché jusqu'au stade. Il y avait beaucoup de monde. On a regardé une partie du pentathlon : saut d'obstacle à cheval, course à pieds, tir au fusil. On a beaucoup attendu avant que ça commence. Quand ça a commencé nous avons vu tous les chevaux et il y a eu un tirage au sort pour savoir celui qui devait commencer, puis le cavalier avait 30 minutes pour préparer son cheval.

A la course à pieds, tous les coureurs ne sont pas partis en même temps. Ils partaient chacun leur tour et ils allaient vers les cibles, ils s'arrêtaient pour tirer 5 coups.

Ensuite, nous sommes allés acheter des sandwichs et à 22 heures nous sommes rentrés à l'hôtel, le maître nous a emmenés dans nos chambres. On était 2 par chambre. Nous avons mangés sur les lits et on a regardé la télé.

Dimanche 12 août :

Le matin, nous avons rangé nos affaires. Nous sommes allés mangé dans un restaurant. Ensuite, nous avons marché jusqu'au club France. Il y avait des jeux pour les enfants : de l'aviron, de la course de vélo, un quizz. L'après-midi, nous avons vu les basketteuses françaises et nous avons eu plein d'autographes. Après nous avons regardé une course de VTT, de l'escrime sur un écran géant.

En fin d'après -midi, nous avons regardé le Hand-ball France-Suède : ON A GAGNE!!

Et quand on marquait un but, il y avait une chanson de Mickael Jackson, et quand le goal arrêtait un but, il y avait une autre chanson.

Un monsieur a distribué des drapeaux français à tout le monde et quand tout le monde a vu qu'on avait gagné tout le monde s'est levé, a crié et a sauté. On s'est dépêché pour retrouvr le bus. On l'a attendu un peu. Dans le bus, il y avait du monde que l'on ne connaissait pas, et ils ont chanté La Marseillaise. C'était trop marrant. Et après, il y en a beaucoup qui ont dormi.

Le week-end était trop bien. Merci au maître de nous avoir emmenés à Londres avec tous les accompagnateurs le Comité Olympique de l'Oise et le Conseil Général. Et merci pour les cadeaux !!

 Maëlle

Classe de CM1 Eugène Cauchois Monchy Saint Eloi

 

 Je suis partie samedi 11 aôut 2012 à 4h du matin. Le trajet était un peu long. Après, nous sommes entrés dans le shuttle à Calais avec le bus. Nous avons mangé le petit déjeuner dans le shuttle.

Après nous sommes arrivés en Angleterre. Nous avons dû faire encore un peu de trajet. Et enfin, nous sommes arrivés à Londres et nous avons fait les boutiques. Ensuite, nous avons pris le métro londonien pour aller assister aux épreuves de pentathlon : l'équitation, la course et le tir. Nous avons supporté le sportif français.
 Et au soir, nous sommes allés acheter le repas du soir. Après nous sommes partis à l'hôtel pour nous reposer de cette longue journée.
Au matin, nous sommes partis de l'hôtel à 8h et nous sommes aller au club de France pour rencontrer les sportifs français.
Nous avons eu des cadeaux, nous avons vu les basketeuses françaises, j'ai vu leur médaille d'argent et j'étais super contente de les voir.
Nous avons vu la finale de hand-ball des français sur un écran et nous les avons supporté de tout coeur.
Ensuite, nous avons pris le bus pour revenir en France et nous sommes arrivés à 00h30.
Puis, je remercie tout ceux qui nous ont permis d'aller aux jeux olympiques de Londres. C'était un moment superbe.
 
Julie 

 

Samedi 11 aout

Après un réveil très matinal, j’émerge un peu lorsque je retrouve au point de rencontre à Beauvais Maëlle, Julie, et les autres qui m’accompagnent dans cette aventure Olympique. Mais je constate que les professeurs n’ont pas l’air non plus très réveillé !

4h30 tout le monde est là, alors en route pour l’aventure et pour quelques heures de transport : car, shuttle et car à nouveau  jusqu'à Londres.

Arrivés la bas, nous prenons le métro londonien pour aller faire les boutiques en attendant l’heure des épreuves pour lesquelles nous avons des places.

Nous faisons connaissance avec une des mascottes des JO

 

Nos 4 accompagnateurs ne sont pas en reste…eux aussi prennent la pose.

 

Après les achats de souvenirs nous prenons la direction du site où se déroule le Pentathlon moderne : le Greenwich Park. On assistera aux  épreuves d’équitation, course et tir.

Vous avez vu les caquettes vertes, hé bien c’est nous !

 c’est le Conseil Général de l’Oise qui nous les a offert, comme notre séjour, alors merci !.

 

Les tribunes se remplissent, les cameras sont prêtes à fonctionner

Les athlètes et leur cheval, tiré au sort, sont prêts ; les jeux peuvent commencer.

Je suis un peu chauvin, donc j’ai photographié le Français…

Epreuve suivante, la course et le tir :

Puis séquence remise des médailles, bon, notre Français Christopher Patte termine 17e

Il est assez tard quand tout cela se termine alors on prend le chemin de l’hotel. Nous  achetons nos sandwichs en chemin (faut bien ça après tant d’efforts !), et on rentre pique-niquer dans nos chambre d’hôtel (chutt !).

 

 

Dimanche 12 aout.

Réveil 8h, le petit déjeuner se fait hors de l’hôtel: chocolat chaud, croissant, tartines confiture.  Ce n’est pas très anglais mais c’est notre p’tit dèj

Puis direction le Club France qui n’est pas très loin de l’hôtel où nous y passons finalement toute la journée.

On  fait plein de jeux sur le thème des JO.

On rencontre plein d’athlètes de diverses disciplines (basket féminin) et on récolte même quelques autographes.

 

Forcement on ne loupe pas la séquence photos souvenir ; voyez comme on est beau !

Et même Mr Le Maire est là.

 

Au club France nous avons droit à la remise de gadgets offerts par les sponsors et plein d’autres cadeaux sur les JO.

Là bas on assiste en direct sur grand écran aux épreuves du jour notamment le pentathlon moderne femme, le marathon, du volley, du basket et le fameux match de hand où les Français battent les Suédois. « cocorico ! on a gagné !, on a gagné ! », « we are the champions ! ».

Toute la journée l’ambiance est d’enfer. Toutes les personnes présentes, supporters, sportifs, etc…  chantent, hurlent, s’embrassent…

Mais tout à une fin, alors à environ 16h 30 heure anglaise on laisse tout le monde, on  retourne devant  l’hôtel  ou tous les gens de l’Oise qui font le voyage avec nous ont rendez-vous et on monte dans le car.

Retour, là encore, en quelques heures et il est minuit 30 et nous sommes le 13 aout quand nous arrivons à Beauvais où nos parents nous attendent.

 (aujourd’hui,  je peux dire que dès le retour à la maison j’ai dormi et encore dormi... C’est que ce n’est pas de tout repos un week end aux JO de Londres !)

Merci à nos supers accompagnateurs :

 Mr Muller, Mme Chambrelent, Mme Ponsa et Mme Bendoukhane.

 

Olivier (et sa maman)

 

- Il reste deux jours avant la fin des JO et les classes olympiques y seront !

Départ le 12 à 4h30 du matin, arrivée vers 10h30.

Petit passage rapide à l'hôtel et direction le parc olympique en traversant la City (le quartier financier de Londres).

LONDRES-JO 9488 LONDRES-JO 9494

Nous découvrons, la tour tordue rouge, la silhouette du stade, la piscine, la basket ball arena ... Malgré un plan tactique imparable, nous ne pouvons pas entrer dans les coulisses du parc olympique faute de billets !

LONDRES-JO 9499 LONDRES-JO 9525

Nous partons faire quelques achats olympiques avant d ereprendre le métro vers Greenwich Parc pour assister aux épreuves du pentathlon moderne.

LONDRES-JO 9504  LONDRES-JO 9511

Nous venons supporter Christopher Patte le français de Noyon pour les épreuves d'équitation, de course et de tir.

  LONDRES-JO 9649  LONDRES-JO 9550

POur le saut d'obstacle, les cavaliers tirent les chevaux au sort et il y peu y avoir des (mauvaises) surprises.

LONDRES-JO 9616 LONDRES-JO 9623

Nous rencontrons le fan club de l'australien Fernon qui viendra nous saluer dans les tribunes !

LONDRES-JO 9711

La deuxième épreuve est un 3000 m avec trois passages au tir, il faut toucher les 5 cibles pour pouvoir repartir !

Le français termine loin du podium, mais c'était un grand moment !

Retour à l'hôtel pour une bonne nuit.

Le dimanche 12 au matin, nous allons prendre le petit déjeuner dans un restaurant anglais.

Nous nous rendons ensuite au Club France, le lieu de rencontre des supporters, athlètes et journalistes !

En chemin nous suivons le parcours du marathon qui démarre dans quelques heures !

LONDRES-JO 9743 LONDRES-JO 9747

Au club France, nous découvrons toutes les activités proposées par les partenaires olympiques : jeux, quizz, vélo, aviron, expo... Nous gagnons de nombreux lots et nous ramenons quelques souvenirs pour nos camarades.

LONDRES-JO 9785

Durant la matinée, nous avons la chance de rencontrer de nombreux athlètes : l'équipe de France féminine de basket (argent), Tony Estanguet (or en kayak), Anne Caroline Chaffe (argent en taekwendo), Myriam Soumaré (finaliste du 200m), Jackson Richardson (ex hanballeur), Olivier Krumbolz (le génial entraineur des handballeuses) et Mme la ministre des Sports ...

LONDRES-JO 9831  LONDRES-JO 9872

LONDRES-JO 9835  LONDRES-JO-9799.JPG

DSCN6131

Certains assistent au passage du marathon, avant les temps forts de l'après midi : le pentathlon fille, le vtt homme et la finale de handball homme !

LONDRES-JO 9860

L'ambiance est fantastique, il y a du bleu blanc rouge partout, maillots, maquillage, drapeaux ... et c'est la médaille d'or !

LONDRES-JO 9883

Nous quittons le Club France et Londres pour retourner an France et mettre fin à cette aventure olympique.

On a déjà envie d'y retourner dans 4 ans !

Déception du jour avec le BMX, heureusement, il y aura deux français en finale du 200M canoé demain et la France décroche les étoiles avec la médaille d'or à la perche de Renaud Lavillenie !

Ouf, il y aura deux finales en sports collectifs avec pour les basketteuses France - USA et France - Suède

pour les handballeurs !

Demain, les élèves des classes olympiques prennent la direction des épreuves

de pentathlon moderne à Londres !

Que c'est dur ! Cette deuxième semaine est bien difficile, décéption pour les basketteurs qui ne sont pas passés loin, grosse désillusion pour nos fantastiques handballeuses, combats perdus pour les lutteurs et les boxeurs par des décisions discutables, 0 en escrime et en canoé ! heureusement les footballeuses gardent des chances de médailles tout comme ces ENORMES handballeurs, peut-être des espoirs en BMX, en VTT et en pentathlon ...

Le 200m de Christophe Lemaitre va être très compliqué malgré un très bon temps en qualifications...

On espère quelques surprises ... allez les bleus !

 

 -Après la magnifique médaille d'argent sur 3000 steeple c'est la finale du 100m tant attendue : et le roi du sprint reste l'indétronable Usain Bolt avec une course très sérieuse !

 

LONDRES-JO 6850  LONDRES-JO 7038

 

P1060352

 

LONDRES-JO 7577  LONDRES-JO 7602

 

P1060398  LONDRES-JO 7670

 

LONDRES-JO 9048  LONDRES-JO 9192

 

P1060368  P1060411

 

P1060425

- Quelques jours sans commentaires pour suivre les épreuves en direct à Londres avec la chance immense d'avoir participé à cette énorme manifestation et d'avoir vu les médailles du judo de Teddy Riner, les équipes de France de handball, le triathlon, le badminton ...

Londres est habituellement une ville animée et très belle, pour les JO, c'est encore plus ! La ville s'est transformée en une énorme fourmillière, où les organisateurs bénévoles sont PARTOUT pour mettre de l'ambiance et diriger les spectateurs avec beaucoup de sympathie.

Tous les pays sont présents les supporters viennent des quatre coins du monde, FANTASTIQUE !

 


- Le judo apporte deux médailles de bronze, les plus hautes marches du podium n'étaient pas loin, Yannick Agnel remporte le 200m crawl alors que Camille Lacourt a échoué sur le 100m dos.

- Sans Alain Bernard, les relayeurs du 4 x 100m en natation remportent une fantastique médaille d'or devant les USA 4 ans après avoir perdu d'un millimètre à Pékin ! 

Pendant que les handballeurs français affrontent tranquillement les anglais et après la qualification de Tsonga en tennis, Camille Muffat remporte une 1ère médaille d'or en natation dans le 400m nage libre !

Médaille de bronze pour la judokate Priscillia Gneto.

PREMIERE MEDAILLE, et médaille Picarde pour Céline Goberville, l'argent au tir à 10 mètres ! Bravo !

Dimanche, début des choses sérieuses en natation pour les français, toujours du judo, du tennis de table et l'entrée des handballeurs dans la compétition face aux anglais, après LE match de basket France USA qui sera sans doute spectaculaire !

- Une première journée sans médailles avec quelques petites déceptions en escrime, au tir à l'arc ou en judo, mais les filles en hand, en foot et en basket ont été présente et de très belle manière,

il faudra continuer à les suivre.

première leçon de volonté par le judoka français Sofiane Milous qui gagne son premier combat à 4 secondes

de la fin !

A ne pas manquer, ce soir le hand féminin,

France Norvège !

      - Après une superbe cérémonie d'ouverture très musicale et l'allumage de la flamme par Steve Redgrave (5 fois champion olympique d'aviron : voir l'exposé de Théo à la biblio), les épreuves commencent.

- A NE PAS MANQUER : le documentaire "Usain Bolt l'homme le plus rapide du monde" sur France 2 le jeudi 26 à 20h50

- premier match de l'équipe de France de foot face aux USA,  : USA 4 - FRA 2


IMGP4034
Le lundi 18 juin 2012 se sont déroulées, au stade de Monchy St Eloi (Oise), les londolympiades, journée d’épreuves sportives des classes olympiques de l’Oise.

 IMGP4035

Tout au long de cette année scolaire, les élèves de CM1 et CM2 de l’école Cauchois de Monchy St Eloi, ceux de 6ème 1 du collège Lambert de Villers St Paul et de 6ème 7 du collège Berthelot de Nogent sur Oise ont travaillé sur l’olympisme avec leurs enseignants : M Muller, Mme Chambrelent, Mme Ponsa et Melle Bendoukhane.

 

Pour les classes de primaires, les enseignants ont adapté leur programme pour étudier le thème des Jeux Olympiques : lecture de textes historiques, anecdotiques, biographies, problèmes mathématiques sur les JO, histoire des Jeux, étude du vocabulaire olympique en anglais, géographie, éducation civique, arts plastiques (affiches olympiques en « bouchons », mascotte en papier mâché…), musique, rédaction de courriers pour les partenaires …

 IMGP4155

Pour le collège, les deux enseignantes d’EPS ont convaincu leurs collègues professeurs d’histoire, de français, de maths, d’anglais, de technologie … de les rejoindre dans ce projet.

La convention signée en mai 2010 entre l’Education Nationale et le Comité National Olympique et Sportif Français a permis aux enseignants d’entrer facilement en contact avec le Comité Départemental Olympique et Sportif de l’Oise.


Ce partenariat avec le CDOS Oise situé à Creil présidé par M Lavernhe et son chargé de développement M Sébastien Michaux a donné la possibilité aux enseignants de rencontrer de nombreux comités sportifs départementaux : haltérophilie, tennis, cyclisme, tir à l’arc, handball, judo, aviron …

L’idée de départ était d’organiser une rencontre d’athlétisme entre les élèves de ces quatre classes.

Ayant obtenu le soutien des différentes municipalités et de l’Inspection de l’Education Nationale, le projet a pu démarrer dès le mois de novembre.

Chaque classe a travaillé à son rythme en utilisant les supports proposés par le CNOSF et le CDOS (livrets, sites internet, documents…), par les bibliothèques municipales et les CDI des collèges qui ont commandé de nombreux livres pour cette occasion.

 

Le Conseil Général de l’Oise a souhaité rejoindre le projet afin de faire profiter les élèves de leurs moyens techniques, financiers et publicitaires.

Les élèves ont rédigé plusieurs courriers qu’ils ont adressés à toutes les fédérations sportives olympiques pour leur demander des documents sur leur discipline et des supports pour encourager les athlètes français en route vers Londres.

En cours d’année, une enseignante d’anglais est intervenue dans la classe de CM1 pour proposer des animations ludiques sur les JO dans la langue de Shakespeare.

Les enseignants ont convaincu Laurent Hernu décathlonien olympique à Sydney et à Athènes d’être le parrain du projet « classe olympique ».

IMGP4106

Il est venu dans les différentes classes pour répondre aux questions des enfants, pour raconter quelques anecdotes olympiques, pour les encourager à aller au bout de leurs passions et pour effectuer des démonstrations de lancer de disque et de javelot.

Tout au long de cette année scolaire, le projet olympique a donné la possibilité aux élèves de pratiquer des activités sportives originales olympiques ou non : le catamaran, le rugby, l’escalade, le tir à l’arc, l’escalade, le handball et plusieurs activités athlétiques (lancer de disque, de poids, de javelot, courses de durée, de vitesse, de haies, cross…)

 

Mais aussi l’aviron au club de Creil, animé par Edwige Alfred, championne du monde d’aviron en mer. A cette occasion, les élèves ont pu discuter avec cette athlète extrêmement sympathique et passionnée.

 DSC00733 P1050763

Toutes les recherches, les lectures, les rencontres effectuées tout au long de ce projet ont été compilées dans une exposition réalisée par les élèves du primaire et destinée au CDI des collèges et à la bibliothèque de Monchy St Eloi.

IMGP4290
Les thèmes présentés ont été les suivants : origine des Jeux Olympiques, histoire de la rénovation des Jeux, les symboles olympiques, les olympiades de 1896 à 2012, les portraits des athlètes marquants (Owens, Lewis, Jordan, D’Oriola, Ostermeyer, Douillet, Pérec …) ainsi que les entretiens réalisés avec les athlètes de haut niveau.

Cette exposition présente aussi des objets olympiques comme la combinaison de Franck Perque, cycliste à Athènes, une affiche originale de Sidney, la mascotte de Pékin ou une collection d’objets Coca – Cola.

 

Plusieurs articles sont parus dans la presse départementale et les enseignants ont également écrit un reportage sur leur projet pour la revue EPS n°351 de mars – avril 2012.

Le lundi 18 juin, les élèves ont participé aux Londolympiades à Monchy St Eloi, afin de rencontrer les autres acteurs du projet et de « s’affronter » sur différentes épreuves.

Dès 6 heures du matin, les enseignants, les services techniques de Monchy et Villers ainsi que plusieurs collègues et parents d’élèves sont venus préparer le stade « olympique » du jour.

Les élus M Boucher, maire de Monchy St Eloi, M Weyn, maire de Villers St Paul, M Blanchard, représentant du Président du Conseil Général, M Mignot, représentant du service des sports au CG60 et Mme l’Inspectrice de l’Education Nationale de Nogent sur Oise ont également répondu présent.

Tout au long de cette journée, une soixantaine de parents se sont relayés pour accompagner les élèves et encadrer les différentes activités.

Les chefs d’établissement des collèges de Villers et de Nogent ont également déchargé certains professeurs pour accompagner les élèves.

Les enseignants des autres classes de l’école de Monchy sont également venus grossir les rangs des spectateurs.

 

Le déroulement de la journée s’est fait en tentant de respecter au mieux le protocole olympique.

 

Dès 9 h tous les athlètes en herbe étaient sur place. Regroupés en équipe de 8, les élèves ont défilé derrière leur porte drapeau avant de rejoindre les « tribunes » du stade.

IMGP4062

 

La cérémonie d’ouverture s’est poursuivie par l’allumage de la flamme olympique par les prêtresses d’Olympie au son de l’hymne olympique.

IMGP4097

Athlètes et juges ont prêtés serment, les élus et les sportifs présents ont également pris la parole avant que le Président du CDOS 60 annonce l’ouverture des « londolympiades ». 

Revêtus de leur tee-shirt olympique offert par le CDOS, dessiné par une jeune étudiante également à l’origine des affiches de la journée, et coiffés des casquettes du CG60, les élèves se sont lancés dans leur parcours olympique en suivant leur feuille de route. 

 

 

6 épreuves dans la matinée comme le tennis, le tir à la sarbacane, l’haltérophilie, le saut en hauteur, le tir à l’arc et le sprint.

 IMGP4247 IMGP4269

La première pause bien méritée de la journée laisse le temps de refaire le plein d’énergie au pied de l’estrade olympique.

 

Ce temps de répit est mis à profit pour présenter aux enfants un nouvel athlète, Philippe Ermenault. Coureur cycliste sur piste, il a participé à 3 olympiades et a remporté 2 médailles à Atlanta : une d’or en équipe et une en argent en individuel. Il a répondu aux questions préparées par les élèves avant de présenter à tous ses magnifiques médailles.

IMGP4180

Ce temps de repos est aussi l’occasion de procéder à une tombola où de très nombreux enfants ont reçu des récompenses offertes par les fédérations sportives ou les sponsors de la journée.

13 h 30, c’est l’heure de repartir sur les activités : cross en relais, lancer de javelot, course de haies ou lancer de poids. 

IMGP4142 IMGP4257

 

IMGP4276


Les élèves terminent leur parcours par un questionnaire sur l’exposition olympique qu’ils ont préparé. C’est aussi l’occasion de découvrir le portrait d’André Gruchet, cycliste olympique sur route à Melbourne en 1956 et à Rome en 1960,  et multiple champion de France, qui est également le papa de la fantastique bibliothécaire de Monchy !

Vers 16h, la journée sportive prend fin et tout le monde se retrouve pour le goûter et les photos d’équipe.

 

C’est au tour des parents de participer à une tombola.

La cérémonie de clôture démarre, non sans émotion par les remerciements aux organisateurs, aux élus, aux partenaires, aux sportifs…

 

Le moment tant attendu par les enfants arrive enfin, les équipes sont appelées pour recevoir une coupe, une médaille et un sac CDOS 60 plein de surprises.

IMGP4318

Toutes ses récompenses sont remises par M Boucher, Maire de Monchy, M Lavernhe, Président du CDOS 60, M Blanchard, représentant du Président du CG60 et les enseignantes.

 

Pour respecter les valeurs de l’olympisme, il n’y a pas de classement et tout le monde reçoit les mêmes récompenses !

La dernière surprise est annoncée par le CDOS 60 et M Blanchard, représentant du Président du Conseil Général, un tirage au sort a eu lieu parmi tous les participants et 12 d’entre eux vont partir à Londres suivre les épreuves olympiques du pentathlon moderne au mois d’août à Londres !

IMGP4353

Petit à petit, les élèves retournent dans leur établissement scolaire après avoir aidé au rangement du matériel utilisé, accompagnés par les parents présents.

Le stade retrouve son silence du matin, tout est propre grâce aux nombreuses poubelles installées sur le site et à la responsabilité des élèves.

Les organisateurs quittent aussi les lieux avec des étoiles plein les yeux et le sentiment d’avoir fait passer une journée riche en découvertes, en sports et en émotions aux enfants.

 

Il ne reste plus qu’à attendre le reportage de France 3 Picardie (JT 19/20 du 20 juin sur france3.fr) et les articles de la presse départementale avant de préparer l’escapade londonienne avec nos 12 heureux gagnants.

 

Les enseignants reçoivent dès le lendemain les retours des enfants, des parents présents ou non sur la journée, des élus et des partenaires : tout le monde semble satisfait de la journée, l’objectif semble atteint.

 

Le projet se termine avec un sentiment de réussite, mais aussi un petit pincement au cœur de devoir conclure cette belle aventure. L’idée de remettre ça dans 4 ans est déjà dans tous les esprits.

Cette dernière journée marque la fin de la partie principale du projet, les enseignants et les élèves retiendront quelques anecdotes sur les JO, leurs expériences dans différents sports mais surtout les rencontres avec les sportifs de très haut niveau, le courage des athlètes olympiens et les valeurs qui se cachent derrière cet évènement mondial.

Un grand merci à tous ceux qui ont soutenu notre projet en y participant de près ou de loin.

 Merci aux athlètes, Edwige Alfred, Laurent Hernu, Philippe Ermenault et André Gruchet.

 Merci aux officiels des communes, du CNOSF, du CDOS60, du CG60, de l’Education Nationale et des comités sportifs.

Merci à tous nos partenaires et sponsors.

Merci aux parents qui ont fait de cette journée une réussite.

Merci évidemment aux enfants pour leur adhésion au projet et leur investissement.

 

 

 

 

 


 

 



 

     

RENCONTRE ET ENTRETIEN AVEC LAURENT HERNU,

ATHLETE DE HAUT NIVEAU.

100 1122

 

1) Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis né le 22 aout 1976 à Creil (Oise), j’étais athlète de haut niveau en athlétisme.

 

2) Quelle est votre spécialité ?

Ma spécialité est le décathlon, c’est un sport qui se déroule sur 2 jours avec 10 épreuves : 100m, saut en longueur, lancer du poids, saut en hauteur, 400m, 11à m haies, lancer du disque, saut à la perche, lancer du javelot et 1500 m.

 

3) Quelle est votre discipline préférée ?

Mes disciplines préférées sont le 110m haies, le saut à la perche et le lancer du disque.

 

4) Quand avez-vous commencé le sport ?

J’ai commencé le sport à 6 ans, j’ai fait du  karaté, du foot, du basket…

avant de me mettre à l’athlétisme.

 

5) Qui admiriez-vous quand vous étiez enfant ?

J’admirais mon père que je suivais sur les stades, même après une longue journée de travail.

 100 1120

6) A quelle(s) olympiade(s) avez-vous participé ?

Je suis allé à Sydney en 2000 et à Athènes en 2004.

 

7) Quel est votre palmarès ?

J’ai fait 2 JO, et j’ai eu plusieurs titres de champion de France et

d’Europe par équipe en décathlon et en heptathlon.

 laurent hernu 1

8) Allez-vous à Londres ?

Si je suis invité ou si l’athlète que j’entraine est sélectionnée.

 

9) Avez-vous pris votre retraite sportive ?

Oui, en 2008.

 

10) que faites-vous aujourd’hui ?

Je travaille pour la ville de Nogent sur Oise et le pôle espoir athlétisme.

100 1133100 1134

 

11) Pour vous quelle aurait été la plus belle récompense ?

La plus belle récompense aurait été d’être champion olympique.

 

12)  Comment se prépare-t-on aux JO ?

Il ne faut pas y penser, s’entrainer au quotidien 5 ou 6h par plaisir malgré les sacrifices, accepter les pressions, les contraintes, persévérer.

Durant cette période, votre seul adversaire, c’est vous.

  

13) Comment gère-t-on une blessure ?

Il faut penser à autre chose et se fixer d’autres objectifs, j’ai manqué les qualifications pour les JO de Pékin en 2008 à cause d’une blessure, c’est dur.

 100 1138

15) Comment est l’ambiance aux JO ?

C’est extraordinaire, on rencontre des athlètes de tous les pays, c’est un comme dans un parc Disney, c’est super sympa. J’ai été très impressionné par les 120 000 spectateurs dans le stade olympique..

 

16) Que ressent-on en participant aux JO ?

C’est l’aboutissement d’un gros travail

 

17) Quel est votre meilleur / pire souvenir des JO ?

Mon pire souvenir c’est d’avoir manqué la qualification pour Pékin, tout le reste, c’est que du bonheur.

 

18) Que pensez-vous du dopage ?

Ce n’est pas bien, c’est l’image que donne un sportif au monde, aux enfants, c’est non sportif, c’est orienté vers l’argent.

 

19) Avez-vous des anecdotes à nous raconter sur les JO ou sur un sportif ?

Lors des jeux d’Athènes, je ne me suis pas réveillé pour le 2ème jour d’épreuves, heureusement on calcule ce genre de risque et on prend assez de temps pour ne pas rater les épreuves.

J’ai vu des athlètes qui avaient oublié leurs chaussures ou leur sac !

laurent-hernu-2.jpg


L'EXPOSE SUR LES JO DE MAELLE, KILLIANN ET KEVIN

ET LEUR MAGNIFIQUE MAQUETTE.


 

Les jeux Olympiques appelés aussi J.O sont un évènement sportif regroupant les sports d’été et d’hiver où des millions d’athlètes participent et dans chaque sport seuls les trois premiers remportent une récompense.

Les jeux se tiennent tous les deux ans en alternant été et hiver.

Les J.O modernes  existent depuis 1896 relancés par Pierre de Coubertin

Le C.I.O (comité international olympique) dit où ils auront lieu et quels sports il y aura.

Les jeux se tiennent tous les 2 ans en alternant été et hiver.

Les publicités du genre Coca, Adidas, Lacoste, paient très cher pour se montrer au J.O

 Les disciplines des JO d'été:

Athlétisme , aviron, badminton , basket ball , boxe ,base Ball , canoë kayak , cyclisme , équitation , escrime , football , gym , judo, haltérophilie, hand ball, hockey sur gazon, lutte, natation, natation synchronisée , pentathlon moderne , plongeons , taekwondo , tennis , tennis de table , tir à l’arc , triathlon ,voile , volley Ball ,water polo.

 

Les disciplines des JO d'hiver:

Biathlon, bobsleigh, combiné nordique, curling, hockey sur glace, luge, patinage artistique, saut à ski , Skeleton , ski acrobatique ,ski alpin , ski de fond, snowboard. 

Autour des JO:

Il faut dépenser environ 7 milliards € car il faut construire  des hôtels des voies ferrées des piscines des aéroports des restaurants… 

Les JO en France :

Eté: Paris 1900, Paris 1924.

Hiver: 1924 Chamonix, 1968 Grenoble, 1992 Albertville.

 

Les JO de 2000 à 2016:

 

2000 Sydney 2002 Salt lake city 2004 Athénes 2006 Turin

2008 Pékin 2010 Vancouver 2012 Londres 2014 Sotchi

2016 Rio de Janeiro 2018 Pyeongchang

 100_1058.JPG  100 1059

 

100_1060.JPG

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :